Chaumont-Auxerre

Chaumont-Auxerre

Aujourd’hui, changement de paysages, les grosses exploitations céréalières de la Marne ont cédé la place à une agriculture variée où se côtoient céréaliers, éleveurs et viticulteurs pour la région d’Auxerre. Le tracé emprunté par le peloton se transforme lui aussi et devient plus boisé, plus agressif sur des petites routes agréables. Dans cet univers de verdure, le peloton profite pleinement de cette tranquillité champêtre et semble musarder sous le couvert de très belles forêts. Ce n’est qu’une apparence car l’horaire est respecté à la minute près.

 

Habitué à la randonnée libre et autonome, en observateur je mesure l’avantage de cette méthode régulée à 22,5 K/H. Si l’on perd en autonomie et en liberté, ainsi que sur le plan touristique, je reconnais que l’avantage est énorme par son efficacité de déplacement. Il permet à tous de suivre toujours groupé, protégé par le peloton à une allure accessible à tous. Pas d’individualité néfaste et de changement de rythme exagéré préjudiciable à tous. La méthode apporte un réel confort dans la progression et permet à l’organisation de gérer la situation d’ensemble au moindre coup d’oeœil.

 

Tonnerre point de ravitaillement nous accueille dans l’indifférence générale. Pas de réception par les autorités locales contrairement aux promesses faites lors de la reconnaissance du parcours. Cyclistes et organisateurs sont dans l’obligation de quémander de l’eau aux employés communaux, lesquels avec leur grande perche d’arrosage pour les bacs à géraniums remplissent un à un les bidons des cyclistes. Sans doute s’agit-il d’un oubli à moins que les officiels locaux ne se soient pas sentis concerné par cette manifestation du souvenir.

 

A Chablis, pas d’oubli, conformément aux promesses et à la satisfaction générale, un viticulteur local nous convie à une dégustation de sa production. Cette initiative a le mérite de joindre amitié et produits locaux, un geste très apprécié par nos amis allemands. Grands amateurs de bière, ils ne détestent pas lorsque l’occasion se présente, goûter à nos spécialités viticoles locales. Cette halte dans la fraîcheur ambiante de la cave a été très appréciée par l’ensemble du groupe, une façon de joindre l’utile à l’agréable. Malgré la fatigue d’une longue journée passée à pédaler sur des routes agréables mais pas toujours faciles, le soir au repas, chacun retrouve l’envie de partager sa bonne humeur et anime joyeusement la soirée.

 

bouton_retour